La Nausée – Jean-Paul Sartre

 

Tout existant naît sans raison,
se prolonge par faiblesse
et meurt par rencontre.

 

Je me laissai aller en arrière
et je fermai les paupières.
Mais les images,
aussitôt alertées,
bondirent et vinrent remplir d’existences mes yeux clos :
l’existence est un plein que l’homme ne peut quitter.

 

Jean-Paul Sartre – La Nausée

Source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s