William Stafford – Toi qui lis ceci, tiens toi prêt

.

DSC01227

.

A partir d’ici,
de quoi veux tu te souvenir?
De la lumière du soleil qui grignote un sol brillant?
De l’odeur de vieux bois qui plane,
du bruit adouci de l’extérieur qui emplit l’air?
 .
Offriras-tu jamais plus beau cadeau au monde
que le respect vivant dont tu es le porteur
où que tu ailles à cet instant même?
Attends-tu que le temps te propose une meilleure alternative?
.
Quand tu retourneras à partir d’ici,
hisse ce nouveau regard;
porte dans la nuit tout ce que tu veux
à compter de ce jour.
L’instant que tu as passé à lire ou à entendre ceci,
garde-le en vie.
.
Que peut-on offrir de plus grand que l’instant présent,
à partir d’ici,
de cette pièce même,
quand tu te retourneras?
 .
.
William Stafford – Toi qui lis ceci, tiens toi prêt
.
.
Source: L’éveil des sens »  Jon Kabat-Zinn
.
.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s